01 avril 2010

La peau de mérou

Pas de blague de potache sur la peau de mérou... Il a bien des écailles. On trouve deux à trois espèces courantes à Jeddah, avec leurs variantes de patron en fonction de l'âge. C'est un poisson bien connu en méditerrannée, protégé car trop facile à prendre. Il est curieux, vient facilement ou se réfugie à trou, donc facile à tirer. Son régime carnivore en fait un poisson délicieux. Bien évidemment pas question de le sortir de l'eau ici, "plaisir des yeux uniquement" comme on dit en Afrique. Voici un jeune cephalopholis... [Lire la suite]